Décryptage

Les dessous de l'adresse

Services d’urgences, raccordement aux réseaux de télécommunications ou, bien sûr, distribution du courrier… Ces services, et bien d’autres, ont un point commun : ils nécessitent de disposer des informations les plus précises possibles concernant l’adresse de leurs usagers. Pour répondre à cet enjeu, l’IGN s’est associé dès 2015 au projet de création d’une base de données nationale qui référence à ce jour 32 millions d’adresses sur le territoire.

Publié le 18 septembre 2020

Temps de lecture : 3 minutes

Un facteur distribuant du courrier devant des boîtes aux lettres, sont vélo garé sur le côté

La base adresse nationale, la réponse aux enjeux de l’adresse

La base adresse nationale (BAN) est le fruit d’un partenariat inédit entre l’IGN, la mission Etalab, le groupe La Poste, la DGFIP et l’association OpenStreetMap France. Cette base de données libre et collaborative a pour but de référencer la position géographique de l’intégralité des adresses réparties sur le territoire français. Finalement produite en 2018 par la direction interministérielle du numérique, l’IGN et La Poste, elle est alimentée en continu par les collectivités locales, les services de secours, les institutions telles que la DGFIP et l’Insee ou l’IGN, les entreprises et les citoyens. 

À terme, la BAN sera le référentiel national unique et partagé des adresses sur lequel chacun pourra s’appuyer.

Vous aussi, contribuez à cette base de données unique !

La base adresse nationale est un bien commun. Les communes jouent un rôle clé dans sa constitution du fait de leur connaissance fine du territoire, mais chacun peut y contribuer librement pour améliorer sa qualité et son exhaustivité ! 

Vous travaillez pour une collectivité locale ?

Vous êtes un particulier et vous souhaitez signaler la mise à jour d’une adresse, la prise en compte d’une nouvelle voie ?

Vous êtes un professionnel (gestionnaire de réseaux…) ou un service territorial (SDIS…) ?

Des données libres et accessibles à tous

Les données de la BAN sont depuis le 1er janvier 2020 sous licence ouverte, une licence conçue par Etalab afin de faciliter et d’encourager la réutilisation des données publiques mises à disposition gratuitement. En d’autres termes, chacun est libre de réutiliser les données de la base adresse nationale et d’en faire l’usage qu’il souhaite, y compris dans le cadre d’une activité commerciale.

Vous souhaitez télécharger des données de la Base Adresse Nationale en open data ?

L’adresse, une donnée à enjeux qui nous concerne tous !

Les adresses sont des données à fort impact économique et social. La qualité de l’adressage conditionne le fonctionnement de bon nombre de services publics et représente un enjeu important pour les opérateurs privés. Au quotidien, les adresses sont des données clés, notamment pour les services suivants :

  • L’organisation des services de secours (SDIS, SAMU…)
  • Le déploiement de la fibre optique
  • Le raccordement aux réseaux d’eau et d’énergie
  • Le prélèvement des impôts
  • La distribution du courrier et la livraison de colis
  • La collecte des déchets ménagers
  • L’aide aux déplacements par géonavigation

Qui crée et gère les adresses en France ?

En France, la création des voies et des adresses est du ressort des communes, par l’intermédiaire du conseil municipal. Et c’est à la mairie que revient la responsabilité de gérer et d’authentifier les adresses du territoire. Pour les communes de plus de 2000 habitants, la mairie a également pour obligation de prendre en charge la numérotation des bâtiments et de notifier le numérotage au centre des impôts fonciers et au bureau du cadastre. L’entretien des plaques est ensuite à la charge des propriétaires. Les communes de plus de 10 000 habitants doivent en plus transmettre leur fichier d’adresses à l’Insee.

Il est courant pour les communes de déléguer la compétence de gestion des adresses à des EPCI ou aux départements. Certaines créent des bases adresses locales (BAL) contenant toutes les informations liées aux adresses sur leur territoire.

À noter : Selon leurs usages, les opérateurs de services peuvent avoir besoin de localiser une adresse en différents endroits. Par exemple, pour les services postaux, l’adresse à considérer sera l’adresse située à la boîte aux lettres. Pour les services de secours, la localisation à l’entrée principale d’un bâtiment sera plus pertinente. Enfin, pour l’installation d’un compteur EDF, un technicien recherchera plutôt l’adresse au compteur électrique. 

Les bases de données adresse intègrent cette idée de multi-positionnement des adresses et fournissent des informations adaptées aux besoins des utilisateurs.

Mis à jour le 02/10/2020