Bien s'orienter en randonnée sans GPS

Découvrez les techniques, des plus basiques aux plus pointues, qui vous permettront de bien vous orienter pour ne jamais « perdre le nord » lors de votre progression sur les sentiers…

Randonneurs en montagne

On pensera d'abord à glisser une boussole et la carte topographique couvrant la zone à parcourir dans son sac à dos… Ces deux indispensables remplaceront ou compléteront utilement guides et GPS, notamment en cas de coupure réseau ou de panne de batterie. À la clé, vous aurez la satisfaction d’avoir cheminé en toute autonomie et d'avoir pleinement profité d’un moment de déconnexion en pleine nature.

Quelle carte choisir pour la randonnée ?

La carte IGN à l’échelle 1 : 25 000 est la carte idéale pour les randonneurs, à pied ou à cheval, qui progressent au rythme de 5 km à l’heure environ (soit 20 cm par heure sur le papier). Un centimètre sur la carte représente 250 mètres sur le terrain.

carte Top 25

Les cartes topographiques au 1 : 25 000 sont d'une très grande précision. Elles indiquent la nature et les détails du terrain, des plus importantes voies de communication aux sentiers de randonnée, mais aussi la localisation des bâtiments, bosquets ou cours d’eau. Le relief y est représenté par des courbes de niveau complétées de cotes qui indiquent leur altitude.

L’IGN propose pour toute la France deux références à l’échelle 1 : 25 000 : la TOP 25 et la série bleue.

Comment orienter sa carte ?

Orienter sa carte revient à faire coïncider la direction du Nord de la carte avec la direction du Nord sur le terrain. Plusieurs méthodes existent :

Utiliser une boussole

Pour orienter approximativement la carte, on peut simplement aligner l’aiguille de la boussole avec les méridiens (figurés en noir) ou bien avec le bord de la carte.

Pour une très grande précision, on se reportera aux indications proposées dans notre tutoriel dédié.

Observer les éléments environnants

  • À partir d’un alignement 

Si l'on se situe sur un long alignement (il peut s'agir d'une haie, d'une lisière de bois ou d'une portion de route), il suffit de tourner la carte de façon à mettre en coïncidence la carte avec la réalité.

  • À l’aide d’une visée lointaine 

Si l’on connaît sa position, il suffit alors d’identifier sur la carte un point connu visible sur le terrain (clocher, château d’eau, sommet, ...). Il faut ensuite faire pivoter la carte en visant ce point. Afin d’éviter toute erreur d’identification, il est préférable de contrôler l’orientation en visant un autre point remarquable.

Comment bien s'orienter en randonnée

Le saviez-vous ? On distingue le nord géographique du nord magnétique.

Le Nord géographique

Aussi appelé « vrai nord », il s’agit du point d’intersection de tous les méridiens, lesquels sont représentés sur la carte par des lignes noires espacées de 0°5’. Le nord géographique correspond donc à l’axe nord de rotation de la Terre.

Le Nord magnétique

Il correspond à la direction donnée par la boussole. Il est légèrement différent du nord géographique. L’écart entre les deux s’appelle la déclinaison magnétique. Sa valeur, qui figure sur la légende des cartes au 1 : 25 000, est propre à chaque carte et n’est valable que pour une année donnée, car elle varie dans le temps selon les fluctuations du champ magnétique de la Terre.

Distinguer nord géographique et nord magnétique pour bien s'orienter

Comment déterminer sa position sur une carte ?

Une fois la carte orientée en direction du Nord, il est possible de déterminer votre position. Pour cela, il vous faut identifier dans le paysage au moins deux points représentés sur la carte. Tracez sur la carte à partir de ces points les directions correspondantes. L’intersection de ces droites définit votre position. Un troisième point vous permettra de vérifier le résultat.

Déterminer sa position sur une carte

Comment s'orienter avec une boussole et une carte IGN ?

Cette vidéo présente deux cas d’usages simples décrivant, étape par étape, comment aller d’un point A à un point B à l’aide d’une carte IGN et d’une boussole à plaquette.

En cliquant sur lecture, vous acceptez les cookies provenant de YouTube

Pour des mesures de très grande précision et un usage avancé, vous trouverez dans le tutoriel ci-dessous les méthodes vous permettant de calculer la déclinaison magnétique à un instant T ou la déclinaison magnétique rapportée à la projection de la carte.

Comment trouver le nord sans carte et sans boussole ?

Plusieurs méthodes existent pour trouver facilement le nord sans boussole ni GPS, de jour ou de nuit.

Avec une montre à aiguille

On pensera d'abord à mettre sa montre à l'heure du soleil. En France, le soleil est à son zénith (à son midi) à 13h en hiver et à 14h en été.

Pointez ensuite la petite aiguille en direction du soleil. Formez un angle entre la petite aiguille et l’axe 12 de la montre. Divisez en deux parties égales cet angle. La bissectrice obtenue correspond à l'axe Nord-Sud. Le Nord est à l’opposé de l’angle formé.

L’astuce en plus : si vous avez l’heure mais pas de montre à aiguille, il suffit de dessiner un cadran et les aiguilles sur une feuille de papier.

Trouver le nord avec une montre à aiguille

Si vous ne souhaitez pas dérégler votre montre, une autre méthode existe : après avoir orienté la petite aiguille vers le soleil, le sud vous sera indiqué par la bissectrice de l'angle formé par la petite aiguille et par la direction de 13h en hiver et de 14h en été.

Grâce à l’Étoile polaire

L’Étoile polaire ne s’écarte pas de plus d'un degré de la direction du pôle nord, et sa position par rapport à la constellation de la Grande Ourse est facilement reconnaissable la nuit, lorsque le temps est clair. En reportant cinq fois la distance entre deux des étoiles de la Grande Ourse, vous trouverez l’Étoile polaire.

Trouver le nord grâce à l'étoile polaire

Autres astuces pour trouver le nord sans boussole

Il existe plusieurs autres astuces pour trouver le nord, mais elles ne sont pas toujours parfaitement fiables. Elles peuvent donc être utilisées afin de vérifier votre orientation, et non pour la déterminer. Des indications peuvent notamment être fournies par l’orientation des tournesols ou des paraboles, la position de la lune ou encore l’inclinaison des arbres…

Mis à jour le 16/10/2020