Décryptage

Quel est le centre géographique des 13 régions métropolitaines ?

L’IGN a calculé les coordonnées géographiques du centre de chacune des 13 nouvelles régions métropolitaines, créées en 2016.

Publié le 17 septembre 2020

Temps de lecture : 3 minutes

Vue panoramique d'Obernai, Alsace

En 2016, une nouvelle délimitation a substitué 13 régions aux 22 anciennes régions métropolitaines sans modification des départements qui les composent.

Cette délimitation a fait fusionner l’Alsace avec la Lorraine et la Champagne‐Ardenne, le Nord‐Pas‐de‐Calais avec la Picardie, Midi‐Pyrénées avec le Languedoc‐Roussillon, Poitou‐Charentes avec le Limousin et l’Aquitaine, les deux Normandie ensemble, la Bourgogne avec la Franche‐Comté, et Rhône‐Alpes avec l’Auvergne.

Pour calculer la position du centre géographique de chacune des ces nouvelles régions, l’IGN, expert en géodésie ‐ science de la détermination de la forme, des dimensions et du champ de gravité de la Terre ‐ a utilisé une méthode définie en 1980 par Jean‐Georges Affholder, ingénieur géographe polytechnicien. Elle consiste à calculer le centre de gravité d’une surface, dont on connaît le périmètre, sur un ellipsoïde, forme mathématique semblable à une sphère légèrement aplatie et aussi proche que possible de la surface terrestre. L’IGN a utilisé la même méthode, parfaitement reconnue, pour calculer la position du centre géographique de l’Europe et de nombreuses autres entités.

Centres des régions métropolitaines

Mis à jour le 14/10/2020