La Géoplateforme : le futur espace public de l’information géographique

Après l’ouverture et la gratuité de l'essentiel des données de l’IGN depuis le 1er janvier 2021, l’institut s’inscrit plus largement dans une dynamique de géo-communs et poursuit la co-construction de la Géoplateforme - composante géographique de l’État-plateforme - avec une vingtaine de partenaires. Collaboratif et mutualisé, ce futur espace public de l’information géographique a pour objectif d’optimiser la production et la diffusion des géodatas au service de la décision publique. Elle répond notamment aux enjeux de souveraineté des données de l’État face aux géants de l’Internet.

La Géoplateforme, lauréate du 2e appel à projet du Fonds pour la transformation de l’action publique (FTAP) :

  • Financement à hauteur de 3,6 M€
  • Coût total du projet estimé à 21,5 M€ HT (coûts totaux d’investissement + 2 ans de run)

Enjeux et objectifs

La société connaît une révolution de la donnée géographique qui impose à l’État de se transformer. Le développement des usages numériques dans lesquels l’information géolocalisée est omniprésente se traduit par une mutation des pratiques des professionnels et des citoyens ainsi que par un accroissement des besoins en données. L’IGN s’engage dans un nouveau positionnement pour que l’information géographique soit mieux partagée, largement utile au plus grand nombre, et au service du développement d’applicatifs innovants. La large mise à disposition des données géographiques offre de nouvelles façons de penser les cartes et doit encourager de nouveaux usages répondant à des besoins publics. Dans ce contexte, les opportunités offertes par la Géoplateforme sont nombreuses : donner un accès rapide, actualisé et simplifié aux données, rationaliser les dispositifs d’information géographique existants, maîtriser la qualité des données souveraines face aux géants de l’Internet, faire émerger des standards et des spécifications communes dans le domaine de l’information géographique, certifier les données tout en garantissant leur actualité. Pour les opérateurs ayant des missions de service public ou les start-up, elle est le moyen d’accélérer le développement d’applicatifs innovants qui s’appuient sur les données géographiques.

Ce mécanisme novateur de mutualisation des enrichissements et des mises à jour de données offre la possibilité de dégager des économies de moyens tant à l’IGN que chez les partenaires et d’améliorer la qualité des données. C’est aussi un changement de culture fondamental pour l’ensemble de la communauté de l’information géographique notamment pour travailler sur des données de référence « vivantes ».

Enjeux

  • Bâtir une plateforme ouverte et mutualisée dédiée à l’information géographique
  • Organiser le dispositif collaboratif pour l’entretien et l’enrichissement de la donnée géographique au sein de la sphère publique
  • Constituer un écosystème d’usages et fédérer des communautés d’usagers
  • Proposer une infrastructure robuste assurant la reprise des services existants de l’IGN et de ses partenaires

Objectifs

  • Accessibilité aux données : mise à disposition d’un large panel de jeux de données et de services accessibles par tous
  • Mutualisation des infrastructures : hébergement des données géographiques produites par l’IGN et ses partenaires ; les parties prenantes peuvent partager et déployer des solutions à grande échelle.
  • Développement de services : développer de nouveaux services au travers d’interfaces simplifiées selon les besoins des utilisateurs

Besoin des utilisateurs

  • Accéder simplement à un référentiel de données géographiques souveraines et à des services génériques
  • Construire de nouveaux services liés à la donnée géographique
  • Entretenir et enrichir en collaboration le référentiel de données géographiques
  • Favoriser les échanges et les synergies entre les différentes communautés d’usagers en s’appuyant sur une plateforme mutualisée

Partenaires

État

  • Direction interministérielle du numérique (DINUM)
  • Ministère de la transition écologique (MTE)
  • Ministère de l’agriculture et de l’alimentation (MAA)

Acteurs territoriaux

  • RGD 73-74 Pays de Savoie
  • Région Pays de la Loire
  • DREAL Nouvelle-Aquitaine
  • Région Normandie
  • CRAIG Auvergne-Rhône-Alpes
  • CRIGE Provence-Alpes-Côte-d’Azur
  • GIP Bourgogne-Franche-Comté
  • PIGMA Nouvelle-Aquitaine
  • OPenIG

Opérateurs

  • Office national des forêts (ONF)
  • Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE)
  • Service hydrographique et océanographique de la Marine (SHOM)
  • Agence de services et de paiement (ASP)
  • Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME)
  • Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM)

Société civile

  • AIRBUS
  • Fondation PETZL

Exemples de cas d'usages collaboratifs

La surveillance des équipements publics

Enjeux et objectif : Permettre aux agents des Directions départementales des territoires de collaborer sur les informations détaillées des équipements publics suite aux intempéries

Données de la Géoplateforme : PCRS, équipements publics du département

En pratique : Consultation des données disponibles - Connexion via France Connect ou avec identifiants - Chargement des données d’équipements publics du département - Validation des données intégrées grâce aux indices de confiance calculés automatiquement - Sélection des données d’équipements à croiser avec les données PCRS - Définition des caractéristiques du nouveau jeu de données - Diffusion automatique du jeu de données au travers du catalogue de données - Définition des règles de mise à disposition des données - Modification des données par les opérateurs suite aux intempéries. Les informations sont rafraîchies automatiquement.

Visualisation des vitesses maximales autorisées

Description : Diffusion de données sur les vitesses maximales autorisées par zone par la Délégation à la sécurité routière dans la Géoplateforme

Enjeux et objectif : Mettre en oeuvre des politiques publiques de réduction de l’accidentalité, de consommation de carburant, de pollution…

Producteur de données : Délégation de la sécurité routière (DSR)

Utilisateurs de données : Établissements publics (MININT - DSR), entreprises, grand public

Modélisation 3D de paysages urbains

Description : Diffusion de données 3D en format Modèle Numérique de Surface (MNS) pour les agglomérations françaises

Enjeux et objectif : Visualiser des maquettes 3D urbaines, accéder à la sémantique des bâtiments, réaliser des simulations (réalité augmentée)

Producteurs de données : Agglomérations, régions, départements

Utilisateurs de données : Établissements publics, entreprises, grand public

Évaluation du potentiel solaire

Description : Alimentation et diffusion de zones potentielles d’implantation de panneaux solaires

Enjeux et objectif : Identifier les zones potentielles d'implémentation de panneau solaire et favoriser leur développement

Données de la Géoplateforme : Base de données des réseaux électriques et d’urbanisme

Producteur de données : In Sun We Trust

Utilisateurs de données : Entreprises, grand public

Étapes de construction de la Géoplateforme

Calendrier prévisionnel

2021

2022, une étape clé

Construction d’un socle technique robuste, performant et pérenne pour la reprise des services Géoportail, Géoservices et Géoportail de l'urbanisme, et les projets stratégiques de l’IGN, en particulier la diffusion des données Lidar HD et OCS GE.

2023

Enrichissement de l’offre de services Géoplateforme porté par l’IGN et les partenaires

Mis à jour le 29/07/2021