Novembre 2018

Grâce à la technologie IGN, Delair développe une caméra pour drones

Le 29 novembre, Daniel Bursaux, directeur général de l’IGN, et Michaël de Lagarde, président de Delair, ont signé un contrat d’industrialisation de la Caméra Légère de l’IGN pour équiper des drones.


Delair est spécialisée dans la conception et la commercialisation de solutions drones pour l’industrie, des drones à voilure fixe aux outils logiciels de traitement et d’analyse de données, et services d’accompagnement et de conseil stratégique. Delair a été lauréate d’IGNfab 2015, dont la thématique portait sur les changements climatiques et la prévention des risques, avec le projet CAMAN dont l’objectif était d’industrialiser la Caméra Légère de l’IGN.

Idéale pour équiper des mini-drones, la Caméra Légère conçue par le laboratoire d’opto-électronique, de métrologie et d’instrumentation (LOEMI) de l'IGN a toutes les caractéristiques techniques d’une caméra photogrammétrique : format compact, poids ultraléger, très haute résolution, stabilité de la géométrie de l’image, faible consommation d’énergie. Avec ce contrat de licence, Delair pourra utiliser les brevets et les logiciels de l’IGN pour réaliser et commercialiser une caméra directement issue de la Caméra Légère, dès le premier semestre 2019.

L’intégration d’une telle caméra dans les drones permettra à leurs utilisateurs de réaliser notamment des modèles numériques de terrain ou de surface très précis et des levés topographiques dans divers domaines et pour différents usages : mines et carrières, pétrole et gaz, gestion de réseaux, agriculture et foresterie, sécurité et défense.

La Caméra Légère peut également équiper d’autres systèmes d’acquisition 3D dans des milieux complexes, comme les égouts, les souterrains, etc.

Mis à jour le 
29/11/2018