Mai 2017

Drone de loisir : volez en toute sécurité

En collaboration avec la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), le Géoportail met à disposition la carte des zones de restrictions pour l’usage de drones de loisir en France métropolitaine.

Destinée aux utilisateurs de drones de loisir, cette carte répond à la volonté de présenter aux usagers un support visuel pour localiser aisément les zones où le vol de drones de loisir est – ou n’est pas – autorisé, et si oui, sous quelles conditions.

Drone de loisir : volez en toute sécurité

 

Une pratique de loisir à sécuriser

L’utilisation en extérieur d’engins volants, même de petite taille, est en effet  considérée comme une activité aérienne et relève donc de la réglementation applicable à l’aviation civile. En particulier, l’utilisation des drones de loisir au-dessus de l’espace public en agglomération, de même que le survol des sites sensibles ou protégés, est interdit. La hauteur de vol des drones est également réglementée.

 

Un accès à l’information facilité pour le grand public

La nouvelle donnée, accessible à tous sur le Géoportail, permet d’afficher sur le fond de carte de son choix (cartes IGN, photographies aériennes…) les zones soumises à restrictions. Ainsi, les télépilotes peuvent consulter et vérifier où leur drone peut voler et jusqu’à quelle hauteur de vol, pour un usage en toute sécurité.

Restrictions pour drones de loisir - Ile de Ré et ses environs
Restrictions pour drones de loisir - Ile de Ré et ses environs

À noter : La carte ne présente pas pour le moment les zones d’interdictions temporaires. Il est pour cela nécessaire de se référer aux informations diffusées sur le site internet du Service de l’information aéronautique (SIA).

Une amélioration continue

Le contour des zones de restrictions sur les agglomérations est fourni à titre indicatif. Il doit être prochainement amélioré. La communauté des télépilotes est encouragée à signaler les éventuelles erreurs détectées, afin de développer des améliorations. Une carte similaire à celle de la France métropolitaine est également à l’étude sur les départements d’outre-mer, en particulier à La Réunion où le trafic hélicoptère est dense, et en Guyane où des zones militaires conditionnent la pratique du drone de loisir. xx

Consulter le site du ministère de l'environnement, de l'énergie et de la mer

Accéder au Géoportail

Mis à jour le 
20/05/2017