Recherche

IGN Magazine 88

Recherche

L’IGN entretient un potentiel d’innovation de haut niveau dans les domaines de la géodésie, du traitement des images, des systèmes d’information, de l’optique et de l’électronique grâce à ses cinq laboratoires.

Pour un organisme de référence en matière d’information géographique et forestière, les enjeux sont de taille : il s’agit de faire progresser les connaissances et de porter les dernières innovations en technologie de l’information géographique, ainsi que de répondre à la demande croissante des décideurs, des acteurs économiques et du grand public en données géolocalisées…

Dans un monde où tout va vite, où les données affluent, maintenir la qualité de l’expertise est, pour les scientifiques, un travail de fond. Pour y parvenir, les laboratoires collaborent avec d’autres équipes de recherche en Europe et dans le monde, sur des domaines complémentaires des leurs, en amont et en aval.

Les chiffres clés de 2016

Découvrez la présentation de cet « IGN chercheur » à travers trois grandes questions de société : le changement climatique, la biodiversité et les mégadonnées (BigData) dans le dossier d'IGN Magazine n°76 : Les coulisses de la recherche à l'IGN

Cogit

Le laboratoire cartographique et géomatique (Cogit) étudie les problématiques liées à l'utilisation des données topographiques vectorielles comme l'intégration de données, le changement de niveau de détail, la cartographie ou la structuration des données pour faciliter des analyses dans des domaines d'application spécifiques (urbanisme, biodiversité...).

 Visiter le site du Cogit

Lareg

La mission du laboratoire de recherche en géodésie (Lareg) est multiple : produire des référentiels géodésiques, ou repères de référence géométrique, à partir des nombreuses informations délivrées par une pléthore d'instruments (satellites, radiotélescopes, télescopes laser, balises Doris…) ; améliorer leur traitement pour rendre possible la comparaison dans le temps de différentes coordonnées ; mais aussi déterminer le champ de gravité terrestre, qui renseigne sur les altitudes et les mouvements de notre planète.

Ce laboratoire bénéficie d'un partenariat fort avec le service de la géodésie et du nivellement de l'IGN ainsi qu'avec ses homologues européens. À l'international, l'institut est membre actif de l'Association internationale de géodésie qui regroupe environ 80 pays et plusieurs centaines de laboratoires.

Plaques rigides et zones de déformation
Plaques rigides et zones de déformation (Lareg)

 Visiter le site du Lareg

Loemi

Le laboratoire d'optoélectronique, de métrologie et d'instrumentation (Loemi) développe des instruments spécifiques aux travaux de l'IGN aussi bien pour sa production que pour sa recherche. Il dispose de compétences allant de la conception mécanique au développement informatique en passant par l'optique et l'électronique.

Caméras numériques sur plateforme inertielle
Caméras numériques sur plateforme inertielle

 Visiter le site du Loemi

Matis

Le laboratoire de méthodes d'analyses et de traitement d'images pour la stéréorestitution (Matis) mène des recherches contribuant à l'amélioration de la production (et de la mise à jour) des bases de données (image ou vecteur), actuelles et futures à partir des données images « brutes ». Il dirige de nombreuses actions de support envers les services de production de l'IGN et bénéficie d'un partenariat fort avec de nombreux autres laboratoires ou entreprises, en France ou à l'étranger.

 Visiter le site du Matis

LIF

Au sein du laboratoire d'inventaire forestier (LIF), des chercheurs se dédient à la recherche sur les méthodes d'inventaire forestier. Les objectifs de LIF sont d'optimiser le dispositif de l'inventaire forestier en France et d'accroître les capacités de production d'information dans le champ forestier.

Mis à jour le 
14/06/2017