FAQ - Géoservices et applications IGN

Retrouvez ci-dessous les réponses aux questions posées dans le cadre de la conférence en ligne du 30 mars 2017 sur les applications IGN.

Les Applications IGN en général

Les outils fonctionnent-ils sur tablette ?
Faut-il créer un compte pour accéder aux outils ?
Comment accéder aux applications ? Depuis le portail IGN ?
Quelles sont les fonctions de partage des applications IGN ?
Existe-t-il une documentation utilisateur pour les applications IGN ?

Remonter le temps

Est-ce que les applications « Remonter le temps » ou « Ma visionneuse » peuvent se connecter à nos outils en interne  (exemple WMS / WFS) ?
Est-il possible de télécharger en version vecteur les cartes historiques ?
La France est-elle couverte dans son intégralité par les photographies aériennes historiques 1950-1965 ?
Est-il possible d'avoir accès aux fonctions « Remonter Le Temps » sous forme de flux ?
Peut-on comparer les différentes orthophotographies récentes : 2016 - 2013 - 2006 ?

Mes adresses et Mon géocodeur

Quelles sont les différences entre Mes adresses et Mon géocodeur ?
Quelles sont les conditions tarifaires et d’utilisation de Mes adresses et Mon géocodeur ?
Quels sont les formats de fichiers d’adresses possibles à importer ?
Comment mon fichier d’adresses doit-il être structuré ?
Est-il possible de modifier à la main les erreurs de géocodage retrouvées après import du fichier d’adresses sur la carte ?
Peut-on ajouter une adresse supplémentaire dans Mes adresses/Mon géocodeur ?
Faut-il travailler avec des données anonymisées ? Quelles sont les garanties en terme de sécurité aux données que je géocode ?
Peut-on obtenir des informations concernant la précision du géocodage ? A-t-on un pourcentage de fiabilité ?
Comment exporte-t-on le résultat dans Mon géocodeur ? Quels sont les différents formats ?
Peut-on intégrer les fonctions de géocodage IGN dans un site web ? Avec une API cartographique ?
Peut-on ajouter des images aux points géocodés comme sur Ma carte ?
Comment se fait le positionnement d’un lieu-dit ?
Y a-t-il une tolérance par rapport aux fautes d’orthographe dans le géocodage ?
Peut-on géocoder des fichiers avec des adresses en CEDEX ?
Peut-on régler l’encodage du fichier d’export dans Mon Géocodeur ?
Peut-on afficher une liste de points (coordonnées géographiques) ?

Ma carte

Quels types de données puis-je importer dans Ma carte ?
Serait-il possible d’accéder au parcellaire cadastral dans les couches disponibles, comme sur le Géoportail ?
Comment intégrer une image ou une photo ?
Est-il possible de faire apparaître une étiquette sur un symbole ? Et notamment, des étiquettes issues des informations de mon tableau ?
Est-il possible d’afficher le "profil en long" ?
Comment peut-on choisir l'échelle des cartes ?
Est-il possible de personnaliser la mise en page de sa carte avant impression ?
Peut-on partager cette carte ?
Est-il possible d’exporter sa carte personnalisée vers un logiciel SIG type QGIS ?
Quelles sont les conditions d’utilisation de Ma carte, notamment pour l’impression et l’intégration dans un site Web ? 

Autres

Les accès aux données IGN sont–ils possibles en WMS/WFS ? Si oui, comment ?

 

→ Les applications IGN en général

Les outils fonctionnent-ils sur tablette ?
Les applications IGN sont développées dans un environnement « responsive ». Elles fonctionnent sur tablette ou mobile. Cela dit, elles sont essentiellement dédiées à un usage « traditionnel » sur écran d’ordinateur.

Faut-il créer un compte pour accéder aux outils ?
Non, il n’est pas nécessaire de créer un compte pour accéder aux outils. En revanche, la création d’un compte est indispensable pour sauvegarder et partager les résultats.

Comment accéder aux applications ? Depuis le portail IGN ?
Vous pouvez accéder aux applications :
- Directement depuis la page « Mes applications »
- Depuis l’Espace professionnel IGN

Quelles sont les fonctions de partage des applications IGN ?
Avec Ma carte, Mon géocodeur et Mes adresses, vous pouvez partager vos cartes sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook, les intégrer dans votre site web via une iframe, ou envoyer un lien vers la carte à vos collègues et amis par e-mail. Sur Remonter le temps et Ma visionneuse, vous pouvez partager un lien par e-mail.

Existe-t-il une documentation utilisateur pour les applications IGN ?
Une documentation utilisateur au format PDF est en cours de préparation pour Ma carte. Des cas d’usages des applications IGN aux formats vidéo sont à l’étude.

Retour aux questions

→ Remonter le temps

Est-ce que les applications « Remonter le temps » ou « Ma visionneuse » peuvent se connecter à nos outils en interne  (exemple WMS / WFS) ?
Pour le moment, il n'est pas possible d'importer ou d'exporter les données en flux directement depuis les applications Remonter le temps ou Ma visionneuse. Les données historiques (et contemporaines !) sont disponibles en ressources via notre site professionnels.ign.fr. Et nous pouvons, à la demande, développer des versions personnalisées de ces applications connectées à vos outils internes.

Est-il possible de télécharger en version vecteur les cartes historiques ?
Les cartes historiques sont essentiellement téléchargeables sous format raster. Cependant, avec la BD Carto® Historique (geoportail.gouv.fr), une première version vectorisée des fonds cartographiques IGN commence à voir le jour.

La France est-elle couverte dans son intégralité par les photographies aériennes historiques 1950-1965 ?
L'ensemble du territoire n'est pas encore couvert, mais il le sera d'ici fin 2017. De nouveaux départements sont produits chaque semaine.

Est-il possible d'avoir accès aux fonctions « Remonter Le Temps » sous forme de flux ?
Les outils de visualisations Remonter le Temps peuvent être intégrés sur un site internet. Les données elles-mêmes (BD ORTHO® Historique, SCAN Historique®) sont accessibles sous forme de flux via notre site professionnels.ign.fr

Peut-on comparer les différentes orthophotographies récentes : 2016 - 2013 - 2006 ?
La comparaison de photographies aériennes récentes n'est pas encore possible sur notre site Remonter Le Temps, mais cela est envisagé dans le cadre du développement de fonctionnalités avancées. Et les différentes orthophotographies récentes sont disponibles sous forme de couches millésimées en Géoservices – Ressources.

Retour aux questions

→ Mes adresses et mon géocodeur

Quelles sont les différences entre Mes adresses et Mon géocodeur ?
Mes adresses est une application en ligne tout public qui permet de localiser des adresses et lieux-dits sur une carte en ligne qui peut être partagée sur les réseaux sociaux.
Mon géocodeur est un logiciel, téléchargeable, qui permet d’aller plus loin que Mes adresses :
- Informations sur la qualité du géocodage
- Export possible du fichier d’adresses sous plusieurs formats
- Informations complémentaires sur les identifiants parcellaires des adresses.

Quelles sont les conditions tarifaires et d’utilisation de Mes adresses et Mon géocodeur ?
Mes adresses est une application gratuite dans la limite de 100 000 adresses géocodées  par mois.
Mon géocodeur est un logiciel gratuit dans la limite de 50 000 adresses géocodées  par an. Au-delà, deux niveaux payants sont proposés :
- Jusqu’à 1 000 000 adresses géocodées par an pour 4 000 € HT
- Géocodage illimité pour 15 000 € HT

Quels sont les formats de fichiers d’adresses possibles à importer ?
Mes adresses et Mon géocodeur peuvent prendre en charge des fichiers d’adresses aux formats Excel (.xls/.xlsx), Open Document (.ods) ou encore CSV (.csv).

Comment mon fichier d’adresses doit-il être structuré ?
Mes adresses et Mon géocodeur n’imposent pas de structure aux fichiers d’adresses. On peut y mettre le nombre d’adresses et le nombre de colonnes que l’on souhaite. Seul le contenu nécessaire au géocodage sera utilisé (adresse, rue, code postal, commune…etc.) Le reste ne sera ni utilisé ni modifié par l’application pour localiser les adresses. Deux possibilités sont offertes  pour géocoder :
- Soit le fichier comporte une unique colonne adresse contenant l’adresse complète  et seule cette colonne sera identifiée et utilisée
- Soit le fichier comporte trois colonnes, une pour la rue, une autre pour la commune et la dernière pour le code postal et chaque colonne sera alors identifiée et utilisée.

Est-il possible de modifier à la main les erreurs de géocodage retrouvées après import du fichier d’adresses sur la carte ?
Oui. Dans les deux applications, il est possible de modifier manuellement les adresses sur la carte après import avec le bouton « Déplacer manuellement des adresses » dans le menu vertical à droite de la carte.

Peut-on ajouter une adresse supplémentaire dans Mes adresses/Mon géocodeur ?
Oui. Dans les deux applications, il est possible d’ajouter une nouvelle adresse selon la même structuration que les autres avec le bouton « Ajouter une adresse » dans le menu vertical à gauche. 

Faut-il travailler avec des données anonymisées ? Quelles sont les garanties, en termes de sécurité, des données que je géocode ?
Non ce n’est pas nécessaire. Les comptes utilisateurs et leur sécurité sont protégés par l’application. L'IGN met également en place des sécurités supplémentaires sur ses serveurs pour protéger vos données stockées. Vos données sont ainsi complètement protégées.  Dès lors que vous exportez vos données, celles-ci  sont stockées sur votre PC ou tablette et donc soumises à leurs propres conditions de sécurité. L’IGN s’engage à ne pas réutiliser vos données ou les diffuser à un tiers.

Peut-on obtenir des informations concernant la précision du géocodage ? A-t-on un pourcentage de fiabilité ?
Dans Mon géocodeur, dès la fin du géocodage, une information concernant la qualité du géocodage est donnée avec la classification des adresses (adresses non géocodées, adresses  géocodées avec une qualité faible, adresses  géocodées avec une qualité excellente). 
Lors de l’export du résultat, les coordonnées géographiques des adresses sont enrichies d’un indice de fiabilité calculé entre 0 et 1 (0 le plus mauvais et 1 le plus haut) et d’une information sur la nature du géocodage (l’adresse a été localisée à la plaque, à la rue ou à la commune).

Comment exporte-t-on le résultat dans Mon géocodeur ? Quels sont les différents formats ?
Dans Mon géocodeur, il est possible d’exporter les adresses géocodées pour pouvoir réutiliser les résultats dans vos outils. Pour exporter :
-  Identifiez-vous sur l'application Mon géocodeur 
- Cliquez sur le bouton « Export » dans le menu vertical en haut à droite de la carte.
- Cliquez sur « Exporter ».
- Cochez la case si vous souhaitez récupérer les identifiants des parcelles associées à  vos adresses
- Choisissez le format d’export (CSV, Excel, Open Document, Shapefile, KML)

Peut-on intégrer les fonctions de géocodage IGN dans un site web ? Avec une API cartographique ?
Mes adresses et Mon géocodeur s’appuient sur les services en ligne de géocodage du Géoportail. Ces services font partie de l’offre des Géoservices-Ressources et peuvent être intégrés dans des sites web et applications mobiles. Il existe différents services :
- Un service de géocodage unitaire pour mettre en place une barre de recherche qui permettra à vos utilisateurs de localiser sur une carte l’adresse de leur choix.
- Un service d’autocomplétion pour mettre en place une barre de recherche plus dynamique qui fera des propositions d’adresses ou de lieux au cours de la saisie par l’utilisateur.
- Un service de géocodage inverse pour permettre à vos utilisateurs, en cliquant sur une carte, de localiser l’adresse ou la parcelle la plus proche.
Pour utiliser ces services, il faut souscrire une clé Géoservices ici.
Plus d’informations techniques sur ces services web :    
service de géocodage unitaire
service d'autocomplétion
service de géocodage inverse

Peut-on ajouter des images aux points géocodés comme sur Ma carte ?
Le résultat d’un géocodage (que ce soit avec Mes adresses ou Mon géocodeur) peut être retravaillé sur Ma carte après s’être identifié et avoir enregistré son résultat. Il suffit de cliquer sur le bouton « Personnaliser mes adresses sur Ma carte » dans le menu vertical à droite de la carte pour accéder à l’application Ma carte et à ses fonctionnalités (dont l’affichage de photos).

Comment se fait le positionnement d’un lieu-dit ?
Le géocodeur effectue d'abord une recherche d'adresse standard. Si la qualité estimée du résultat est trop faible, le logiciel effectue une recherche de lieu-dit pour voir s’il obtient un résultat qui lui semble plus satisfaisant. Le lieu-dit est alors positionné à l’emplacement le plus probable.

Y a-t-il une tolérance par rapport aux fautes d’orthographe dans le géocodage ?
Le principe du géocodeur est de mettre en correspondance votre adresse et celle qui est connue dans la base, réputée correcte et « normée ». Si les deux adresses sont orthographiées de la même manière, le score de correspondance sera bon. Si les deux adresses diffèrent légèrement, du fait notamment de fautes d’orthographe, le score baissera, mais la correspondance se fera quand même ; jusqu’à atteindre un point où les divergences d’orthographe empêchent la bonne correspondance.

Peut-on géocoder des fichiers avec des adresses en CEDEX ?
Les « CEDEX » viennent perturber la mise en correspondance : ils induisent une différence dans le nom de la commune et le code postal. Ils vont donc faire baisser le « score ». Mais l’IGN travaille actuellement sur le sujet.

Peut-on régler l’encodage du fichier d’export dans Mon Géocodeur ?
Mon géocodeur travaille avec un encodage standard UTF-8. Il est impossible de modifier cet encodage au cours du traitement du fichier d’adresses.

Peut-on afficher une liste de points (coordonnées géographiques) ?
Cette fonctionnalité est en cours de développement. Elle sera disponible dans la prochaine version.

Retour aux questions

→ Ma Carte

Quels types de données puis-je importer dans Ma carte ?
Il est possible d’importer :
- Des fichiers au format KML, GPX et GEOJSON.
- Des flux WMS : en rentrant l'adresse du serveur distribuant les flux WMS, ou en utilisant les flux externes disponibles directement depuis Ma carte (BRGM, portail SANDRE, IFREMER et Corine Land Cover).

Serait-il possible d’accéder au parcellaire cadastral dans les couches disponibles, comme sur le Géoportail ?
La fonctionnalité « choisir un fond » permet d’accéder à différentes couches et de les afficher dans Ma carte (Plan IGN, photographies aériennes, routes…). Le parcellaire cadastral est désormais disponible.

Comment intégrer une image ou une photo ?
L'onglet pop-up permet de paramétrer une bulle et d’y afficher des informations. Pour ajouter des photos ou des vidéos, il faut choisir de personnaliser la bulle et  indiquer l’url à laquelle on peut trouver la ressource. Le site Ma carte n’héberge actuellement pas de données multimédias personnelles.

Est-il possible de faire apparaître une étiquette sur un symbole ? Et notamment, des étiquettes issues des informations de mon tableau ?
L'onglet texte permet d’ajouter une étiquette à un objet et de changer le contenu et le style de l'étiquette. En mode avancé, il est possible d’accéder aux informations attributaires et de les intégrer directement en tant qu’étiquette.

Est-il possible d’afficher le « profil en long » ?
Cette fonctionnalité n’est pas proposée actuellement, mais pourra faire l’objet d’une évolution future.

Est-il possible de réaliser des cartes de trajets entre différents points pour estimer les distances de déplacement pour l'organisation d'une réunion par exemple ?
La possibilité de tracer un itinéraire de façon automatisée n’est pas encore proposée, mais pourra faire l’objet d’une évolution future. Il est néanmoins possible d’utiliser cette fonctionnalité sur le site Géoportail.

Comment peut-on choisir l'échelle des cartes ?
Les fonds de carte s’affichent en fonction de l’échelle d’affichage, c’est-à -dire sur une plage de zoom. Il existe 21 niveaux de zoom. Il est possible de consulter les tableaux indiquant, pour chaque niveau de zoom, la correspondance avec son échelle cartographique approximative et sa résolution ici.

Est-il possible de personnaliser la mise en page de sa carte avant impression ?
La fonction impression permet de choisir le mode Portrait ou Paysage et de personnaliser les marges. Plusieurs formats d’impression sont disponibles : png, jpeg ou pdf. 
Si votre objectif est de créer et de recevoir une carte personnalisée en version papier, il vous suffit d’aller sur le service carte à la carte de la boutique IGNrando’.

Peut-on partager cette carte ?
Il est possible de partager sa carte via les réseaux sociaux (Twitter et Facebook), par mail et sur son propre site Web en y intégrant une fenêtre cartographique (iFrame - ligne de code à copier).

Est-il possible d’exporter sa carte personnalisée vers un logiciel SIG type QGIS ?
Il n’est pas possible d’exporter sa carte vers un logiciel SIG.

Peut-on sauvegarder une carte et la retravailler ultérieurement ?
Un compte utilisateur est nécessaire pour enregistrer et/ou partager une carte ou pour récupérer ses créations précédentes et les retravailler. Le compte Ma carte est commun avec les applications Mes adresses et Mon géocodeur.

Quelles sont les conditions d’utilisation de Ma carte, notamment pour l’impression et l’intégration dans un site Web ? 
L’utilisation du service Ma carte est gratuite pour un nombre illimité de cartes créées.  L’utilisateur s’engage à respecter les dispositions présentes dans les conditions générales d’utilisation figurant sur le site de Ma carte, notamment en ce qui concerne les copies d’écran, impressions et insertions dans un site Web (article 10).

Retour aux questions

→ Autres

Les accès aux données IGN sont–ils possibles en WMS/WFS ? Si oui, comment ?
Oui, cela constitue l’offre de Géoservices-Ressources de l’IGN. Vous pouvez accéder aux flux WMS, WMTS et WFS de l’IGN et du Géoportail en souscrivant une clé Géoservices sur l’Espace Professionnel de l'IGN.Une large gamme de données géographiques (Cartes IGN, BD ORTHO, BD PARCELLAIRE, BD TOPO,…) est disponible. Vous pourrez ensuite les mettre en place dans vos outils type SIG (QGIS, ARCGIS) ou dans vos sites web avec des API cartographiques (les API Géoportail, Google Maps, Leaflet, OpenLayers). Plus d’information sur professionnels.ign.fr.  

Retour aux questions

→ Voir l'enregistrement vidéo de la conférence

Télécharger le support de présentation au format PDF, PDF de 1,7 Mo

→ En savoir plus sur les applications IGN

Mis à jour le 
26/04/2017