Janvier 2016

La France de 2015 en instantané

Pour la seconde année, découvrez sur le Géoportail la France métropolitaine avec une image satellitaire d'une résolution de 1,50 m. L'intégralité des prises de vues par les satellites SPOT 6 et 7 et le traitement des images ont été réalisés au cours de l'année 2015.

Cette réalisation a été rendue possible grâce à l’engagement de six partenaires publics (IRD, CIRAD, CNRS, IRSTEA, CNES, IGN) appartenant au pôle thématique surfaces continentales Theia. Cette structure a pour vocation de faciliter l’usage des images satellitaires à destination des scientifiques et des politiques publiques. Un dispositif d’accès partagé a été mis en place à cet effet.

Une coordination d'experts

Pour s’assurer de la qualité de la couverture métropolitaine, les équipes de l’IGN à Toulouse et de l’IRD à Montpellier ont travaillé de concert avec celles d’Airbus Defence and Space pour spécifier la programmation des satellites et valider entre avril et octobre 2015 une sélection de 251 images, parmi plus de 400 réceptionnées.

Pour ce millésime 2015, les zones de montagne ont été couvertes avec un minimum d’enneigement et les parties nuageuses, sur certaines images, ont été très largement réduites par redondance des observations.

Les disparités de couleurs que l’on constate en affichant l’ensemble du territoire métropolitain sont principalement liées à l’évolution du paysage agricole d’avril à octobre.

SPOT 2015Mosaïque des images SPOT 2015 sur le Géoportail
© IGN / Airbus Defence & Space

Afin de minimiser les disparités d’éclairement solaire entre les différentes prises de vues s'étalant sur trois saisons consécutives, les équipes IGN ont mis en œuvre des processus de traitement pour obtenir un rendu global homogène et un rendu local suffisamment contrasté.

Suivre l’évolution des territoires

La nouvelle génération des satellites SPOT délivre des images couleur à 1,50 m de résolution adaptées au suivi de l’évolution rapide des territoires. Cet assemblage d’images satellitaires de contenu très détaillé est superposable aux autres données du Géoportail, en particulier la donnée SPOT 6 de 2014.

L’évolution des aménagements humains et leurs impacts sont visibles par comparaison de l’image satellitaire de 2014 à celle de 2015.

Image SPOT 2014 - nord-est de la commune de Marcheprime (Gironde)  Image SPOT 2015 - nord-est de la commune de Marcheprime (Gironde)

Construction d'une ferme solaire, nord-est de la commune de Marcheprime (Gironde)
© IGN / Airbus Defence & Space

Image SPOT 2014 - ligne TGV entre Saint-Loubès et Saint-Romain-la-Virvée (Gironde)  Image SPOT 2015 - ligne TGV entre Saint-Loubès et Saint-Romain-la-Virvée (Gironde)

Ligne TGV entre Saint-Loubès et Saint-Romain-la-Virvée (Gironde)
© IGN / Airbus Defence & Space

Image SPOT 2014 - Grand stade de Lyon  Image SPOT 2015 - Grand stade de Lyon

Construction du Grand stade de Lyon
© IGN / Airbus Defence & Space

Les régions d’outre-mer en préparation

Pour s’adapter aux contraintes climatiques, la programmation des prises de vues SPOT 6 et 7 sur les régions d’outre-mer a commencé fin 2015.

Elle va permettre, après réduction de la présence de nuages par empilement d’images, d’offrir un millésime annuel complet du territoire national qui a vocation à être renouvelé.

Cette donnée accessible à tous sur le Géoportail est également disponible en téléchargement et dans le cadre d’un service en ligne (flux de donnée WMTS), pour insertion dans un site, un service web ou une application mobile.

 Plus d’informations sur professionnels.ign.fr

Mis à jour le 
11/01/2016