COP 2013 - 2016

COP 2013 - 2016

Rapport d'activité 2015

Rapport d'activité 2015

Appui à la défense

L’IGN est l’opérateur de référence de la Défense nationale en matière de travaux de normalisation, d’entretien du patrimoine cartographique des armées et d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la préparation et l’exécution des grands programmes de production d’information géographique militaire.

Héritier du service géographique de l’armée, l’IGN intervenait traditionnellement pour la formation des militaires et pour la production de séries cartographiques dédiées sur le territoire national.

Le ministère de la défense s’appuie aujourd’hui beaucoup plus largement sur l’institut, en particulier pour exploiter le potentiel de l’imagerie spatiale, échanger des données interopérables avec nos alliés, bénéficier de son savoir-faire et de ses travaux de recherche en matière de production et de diffusion de données géographiques numériques.

Ainsi, l’IGN est l’opérateur de référence de la Défense nationale en matière de travaux de normalisation, d’entretien du patrimoine cartographique des armées et d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la préparation et l’exécution des grands programmes de production d’information géographique militaire.

En savoir plus sur l'imagerie satellitaire

Cette collaboration renforcée est régie par un protocole de partenariat renouvelé en 2013 et par un accord-cadre conclu en 2010 entre la direction générale de l’armement (DGA) et l’IGN, relatif « aux prestations en renseignement géographique nécessaires à la préparation et à l’exécution des missions des forces armées engagées dans les opérations extérieures ou de sécurité intérieure ».

Zoom sur l'opération TopoBase et le programme GEODE4D

L’IGN assure le pilotage contractuel et technique de l’opération TopoBase pour le compte de la DGA. Cette opération fournit aux armées des données vecteurs et cartographiques au 1 : 50 000 sur environ 800 000 km2 par an, produites par un groupement d’industriels conduit par Airbus et Thalès.

De l’approvisionnement des données d’entrée – essentiellement des images satellitaires – à la mise au standard requis pour l’interopérabilité interalliée, c’est l’IGN qui pilote cette production afin qu’elle réponde au mieux aux besoins exprimés par le bureau géographie, hydrographie, océanographie et météorologie (B.GHOM) de l’état-major des armées (EMA). Enfin, l’IGN recette ces produits qui sont ensuite diffusés par l’établissement géographique interarmées (EGI).

Le programme GEODE4D, lancé par le ministère de la défense en 2015, dotera les armées de données géographiques actualisées, plus riches et plus précises que celles du programme précédent DNG3D, tant en matière de socle géométrique mondial de référence (avec une résolution d’ordre métrique, via l’opération GeoSocle) que de produits cartographiques (jusqu’au 1 : 5 000, via l’opération GeoMaps). GEODE4D offrira aussi des produits d’aide à la décision combinant les informations des domaines GHOM. Pour GEODE4D, l’IGN assume des responsabilités du même type que pour le programme DNG3D.

Mis à jour le 
01/09/2015